Home / Affaires africaines / Mali : Nouvelles du 05 au 07 octobre 2019

Mali : Nouvelles du 05 au 07 octobre 2019

Africa Prospectus __ hend ezz

  • Ibrahim Boubacar Keïta déclare que le Mali était en guerre, mais que les Maliens ne devraient pas en déduire la possibilité d’un coup d’Etat militaire.
    Des djihadistes présumés ont fait irruption dans deux camps militaires maliens, plus tôt cette semaine, près de la frontière avec le Burkina Faso, tuant près de 40 soldats et repartant avec de grandes quantités d’armes et de munitions.

  •  Amadou Koufa, leader peul de la coalition de groupes jihadistes GSIM [Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans], a diffusé un nouveau message vocal sur les réseaux sociaux dans lequel il évoque un possible accord de cessez-le-feu avec la milice dogon Dana Ambassagou.
  • Un Casque bleu a été tué et cinq autres blessés dimanche dans deux attaques, à Aguelhok et Bandiagara, a annoncé la Minusma, la Mission des Nations unies au Mali.
    Les Casques bleus effectuaient une patrouille de sécurisation dimanche matin 6 octobre près d’Aguelhok, dans le nord-est, quand un engin a explosé au passage de leur véhicule, faisant un mort et quatre blessés, rapporte la Minusma sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.