Home / Non classé / Mauritanie : Grogne à l’UPR accusé de marginaliser les soutiens de l’ex président Aziz

Mauritanie : Grogne à l’UPR accusé de marginaliser les soutiens de l’ex président Aziz

Dans les rangs de l’Union pour la République (UPR), le parti du président Mohamed Ould Ghazouani, certains critiquent la faible présence de proches de Mohamed Ould Abdelaziz dans l’équipe gouvernementale, allant même jusqu’à soupçonner le nouveau chef de l’État de vouloir lancer son propre mouvement.

C’est peu dire que l’Union pour la République (UPR, majorité) n’a pas le moral. Le gouvernement de technocrates nommé le 8 août a fait la part belle à des personnalités marginalisées par l’ex-président Ould Abdelaziz, comme le Premier ministre, Ismaïl Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, ou le ministre de l’Intérieur, Mohamed Salem Ould Merzoug, ainsi qu’aux Haratines, qui obtiennent six portefeuilles.

Source : Centre d’Etudes et de Consultations__24/10/2019

Suivez les nouvelles de sa source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.