Home / Affaires africaines / Niger : Dernières Nouvelles Du 25 au 31 Octobre 2019

Niger : Dernières Nouvelles Du 25 au 31 Octobre 2019

Africa Prospectus ___ Hend Ezz

 

 

  • Le général Richard Clarke, responsable des services d’opérations spéciales de l’armée américaine, a décerné une médaille à quatre soldats survivants et à deux soldats tongo-tongo pour leur courage lors de l’attaque terroriste du 4 octobre 2017.

En présence du chef d’état-major des forces armées et du commandant suprême de la garde nationale du Niger, ainsi que de plusieurs officiers supérieurs des forces armées nigérianes et de leurs familles.

Le sergent Mustafa Kakali a reçu la médaille de bronze au courage de ses actions courageuses et héroïques, tandis que les soldats de la seconde division ont reçu Ibrahim Osman, Abdo Kane, Kamel Isovo et Omar l’Ordre du mérite de l’armée.

* Le Niger a réalisé un bond dans le classement Doing Business 2020 de la Banque mondiale annoncé il y a quelques jours, se classant au 132ème rang sur 190 économies mondiales avec 56,86 sur 100.

Il s’est également classé 22ème dans Doing Business 2020 en Afrique.

Pour référence c’était le Niger 2018 a été classé 143 avec 53,72 sur 100 Est due Cette croissance résulte de diverses réformes mises en œuvre par le Niger qui ont contribué à améliorer le climat des affaires.

  • Six lycéennes et deux employés d’un pensionnat du nord du Nigeria ont été libérés, trois semaines après leur enlèvement dans leur dortoir par des hommes armés, a-t-on appris samedi auprès des autorités de l’Etat de Kaduna.

“Les élèves et les employés du Collège Engravers qui avaient été enlevés ont recouvré aujourd’hui leur liberté”, a déclaré Samuel Aruwan, responsable de la sécurité dans l’Etat de Kaduna. Il n’a pas précisé les conditions de leur libération, ni si une rançon avait été versée.

Les enlèvements contre rançon, apparus au début des années 2000 dans le Sud-Est pétrolier du pays, se multiplient depuis quelques années dans le nord du Nigeria, notamment dans les Etats de Zamfara et de Kaduna.

  • Douze soldats nigérians ont été tués et cinq autres blessés dans une attaque perpétrée par des hommes armés présumés de Boko Haram sur une base militaire à Balabrin, près de la frontière tchadienne, a annoncé lundi un porte-parole de l’armée.

Les attaques par des groupes armés et les enlèvements se multiplient dans la région de Diffa, au sud-est du Niger.

Le dernier enlèvement du maire de Kabliwa et de son épouse.

  • Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) estime que le Niger accueille quelque 450 000 réfugiés originaires du Nigéria, du Mali et du Burkina Faso, ainsi que des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.

« Les États de Tillabéri et Tahoua, dans l’ouest du Niger, accueillent 56 815 réfugiés financiers, 2 190 réfugiés burkinabés et 78 844 personnes déplacées à l’intérieur du pays, victimes d’attaques de groupes djihadistes du Sahel », a déclaré Koroma Mamadi Fata, responsable de l’UNHCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.