Home / Affaires africaines / Algérie : Khalida Toumi, ex-ministre de la Culture, placée en détention provisoire

Algérie : Khalida Toumi, ex-ministre de la Culture, placée en détention provisoire

Khalida Toumi, ancienne ministre de la Culture de 2002 à 2014, a été ce lundi 4 novembre mise en examen pour « dilapidation des deniers publics » et placée en détention provisoire à la prison d’El Harrach, dans la banlieue Est d’Alger. Elle s’était affichée depuis novembre dernier aux côtés des opposants au pouvoir en place.

Le placement de Khalida Toumi sous le régime du mandat de dépôt fait suite à son audition ce lundi par un magistrat instructeur près la Cour suprême, sur les hauteurs de la capitale, et à sa mise en examen pour des faits présumés de dilapidation des deniers publics.

L’incarcération de Khalida Toumi intervient dans un moment de vives tensions entre le ministre de la Justice et des magistrats. Depuis dimanche 27 octobre, des juges et des procureurs sont en « grève illimitée » pour réclamer l’indépendance de la justice et l’annulation du changement d’affectation qui touche 3 000 magistrats.

Khalida Toumi rejoint ainsi deux anciens Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia, ainsi que plusieurs ministres de l’ancien président Bouteflika qui font l’objet de poursuites judiciaires dans des affaires de malversations, de corruption et d’abus de fonctions supposées.

Une tente géante

Le parquet a entendu Khalida Toumi pour une affaire de dilapidation des deniers publics présumée. En juin 2019, le procureur de la République près le tribunal de Tlemcen, Me Koubai Belahoual, avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur une affaire de surfacturation dans l’acquisition en Allemagne d’une tente géante lors de la manifestation « Tlemcen capitale de la culture islamique 2011 ».

L’ex-ministre de la Culture, Khalida Toumi, qui avait chapeauté cette manifestation, ainsi que l’ex-wali (préfet) de Tlemcen, Abdelouahab Nouri, devaient être entendus par la justice dans le cadre de ce dossier.

Source : Jeune Afrique  ____ 01/11/2019

Suivez les nouvelles de sa source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.