Home / Affaires africaines / Mauritanie : La Constitution interdit au président de la République de diriger un parti (Khouna)

Mauritanie : La Constitution interdit au président de la République de diriger un parti (Khouna)

Sidina Ali Ould Mohamed Khouna, président du Comité provisoire de gestion de l’Union Pour la République (UPR), a indiqué que le parti « ne doit pas appartenir à une personne ni à un pouvoir. C’est un parti indépendant. Notre Constitution interdit au président de la République de diriger un parti. »

« Il y a des gens qui veulent nous ramener en arrière. Ils veulent nous ramener à la période de 1978 avec des communiqués de soutien au nouveau président, malgré l’instabilité et tout ce qu’on vivait en 1978 », a dit Ould Mohamed Khouna en conférence de presse, vendredi à Nouakchott.

Et selon Sidina Ali Ould Mohamed Khouna, « le président Mohamed Ould Abdel Aziz a mis sa pierre dans la construction de la Mauritanie (…) La démocratie en Mauritanie est particulièrement l’œuvre de Mohamed Ould Abdel Aziz. Il n’œuvrera jamais à ce qu’on la piétine ou à ce qu’on marche en arrière. Nous sommes un Etat de droit; nous résolvons nos problèmes en se fondant sur les textes »

Source : ALAKHBAR__02/12/2019

Suivez les nouvelles de sa source originale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.