Home / Affaires africaines / Niger : Dernières nouvelles Du 12 novembre au 04 Décembre 2019

Niger : Dernières nouvelles Du 12 novembre au 04 Décembre 2019

Africa Prospectus __ Hend Ezz

  • La France a accordé trois drones de surveillance au Niger lors d’une visite du directeur général de la Coopération française pour la sécurité et la défense, Thierry Marchand, aux troupes françaises à Niamey.
    Les parties française et nigérienne, que l’octroi de ces avions « s’inscrit dans le cadre de la coopération sécuritaire et militaire entre les deux pays à travers la force Barkhan » située dans cinq pays du Sahel, dont le Niger.
    La livraison de ces avions par la France au Niger, quelques jours après l’assassinat de 13 soldats, « Barkhan » dans une collision entre deux hélicoptères au nord du Mali, près de la frontière trilatérale, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

  • Le Niger a accueilli un sommet sur la paix et la sécurité en Afrique, auquel ont assisté environ 2 000 participants, dont des dizaines de présidents actuels et anciens en Afrique, plusieurs experts et chercheurs et des représentants de partenaires internationaux.
    Le troisième sommet continental pour l’Afrique s’est tenu du 28 au 30 novembre 2019 à Niamey, la capitale, sous le thème: «Construire une Afrique pacifique, unie et prospère, axée sur les valeurs mondiales: paix, sécurité, réconciliation, interdépendance, prospérité mutuelle et valeurs mondiales».
    Le sommet se tient quelques jours après un forum annuel au Sénégal pour débattre de la paix et de la sécurité en Afrique.
    Le sommet se tient également au milieu des attaques croissantes de groupes armés dans la région, en particulier au Mali et au Burkina Faso, où des centaines de personnes ont été tuées et blessées lors d’une série d’attaques récentes.

  • À l’occasion du 61ème anniversaire de son indépendance de la France, le Niger s’apprête à modifier son hymne national après son adoption depuis 58 ans afin de « supprimer la référence à l’ancien colonial français ».
    La ministre nigériane de la Renaissance culturelle, Asumana Malam Issa, a déclaré à la télévision nationale que l’hymne national « n’est pas unanime et contient des passages critiqués ». National en nous.  »
    L’hymne national nigérian actuel a été écrit en 1961, un an après l’indépendance du pays, par le français Maurice Albert Thierry. En France.  »
    Le Niger célèbre le 61e anniversaire de l’indépendance de la France le 18 décembre 2019 et se prépare à organiser des élections présidentielles en 2020. Le président actuel, Mahamadou Issoufou, a déclaré qu’il ne participerait pas au respect de la constitution.

  • La fermeture de la frontière nigériane-nigériane depuis août 2019 a réduit les revenus de Niamey d’environ 40 milliards de francs CFA, a déclaré le ministre nigérian des Finances, Mamadou Job.
    En 2019, les douanes nigériennes tablaient sur un chiffre d’affaires de 241 milliards de francs CFA, selon les données publiées en février.
    Le FMI a déjà loué les « réformes économiques » du Niger.
    Le Fonds monétaire international prévoit que la croissance économique au Niger atteindra cette année 6,3% et dépassera 7% au cours des cinq prochaines années.
    En août, les autorités nigérianes ont décidé de fermer leurs frontières avec les pays voisins, dont le Niger, qui s’étend sur plus de 1 500 kilomètres, et ont justifié leur décision de « lutter contre le trafic illicite ».

  • Le président nigérian Mahamadou Issoufou a présidé pour la première fois à l’intérieur du pays le Conseil de sécurité nationale (CNS) de la région de Diffa, dans l’est du Niger, auquel Boko Haram est confronté depuis des années.
    Lors de sa visite à Deva, le président Mahamadou Isovo a déclaré qu’il souhaitait « personnellement et directement les soldats impliqués dans les combats sur le terrain jusqu’à l’élimination complète du groupe terroriste Boko Haram ».
    Cette visite intervient après une série d’attaques dans la région et dans plusieurs régions du pays ces dernières années, qui ont fait des dizaines de morts et de blessés parmi les militaires nigérians et provoqué un taux élevé de déplacements internes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.