Home / Affaires africaines / Dernières nouvelles : Corne de l’Afrique 18-12-2019

Dernières nouvelles : Corne de l’Afrique 18-12-2019

Africa Prospectus ___

  • Le président turc « Regeb Tayeb Erdogan» a rencontré lundi 17 décembre le Premier ministre somalien « Hassan Ali Khairy » a sa résidence à Genève, pour sa participation au Forum mondial des réfugiés. Avant la réunion, Erdogan a rencontré le commissaire de l’Union européenne de l’expansion et de politique de voisinage, «  Oliverr Farhili. »

  • Le Premier ministre somalien «  Hassan Ali Khairi »,est dirigé par une délégation de haut niveau de son gouvernement, vert Genève, en Suisse, pour participer au Forum mondial des réfugiés convoqué par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés pour étudier la situation des réfugiés et la situation des immigrants illégaux Et le  renforcement de la réponse internationale à leur égard a  la présence de nombreuses pour des   personnes qui sont touchées par les persécutions ou les guerres, en plus des conflits acharnés dans leurs pays.

  • Une délégation de représentants de la communauté internationale et dirigée par l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Somalie avec « James Swan » qui arrivée à Kismayo dans l’État du Jubaland La délégation comprend des représentants de l’Union africaine, de l’Union européenne et l’organisation de l’egal. Et ils ont discuté avec le président de l’État, Ahmed Madoubi, les Problèmes controversés qui entrave le gouvernement somalien et les États de la région en raison des élections qui devraient avoir lieu fin 2020. Outre l’allégement de la dette de la Somalie et la guerre contre le terrorisme, Medobi a déclaré lors de la réunion que la Somalie n’est pas prête maintenant à tenir des élections en raison de l’échec à finaliser le projet de constitution et du manque de sécurité et de stabilité entre les Etats , Mais l’envoyé international a déclaré que la situation politique à Juba Land est instable, mais les résidents de l’État peuvent jouer un rôle dans les prochaines élections. Et essayer de trouver des solutions aux différences dans le pays de Jobalind afin de négocier et de faire des concessions pour accélérer les élections.

  • Le comité de médiation entre le gouvernement du Somaliland et l’opposition a apporté des solutions aux divergences entre les deux parties, Le comité a également appelé à une médiation entre le gouvernement du Somaliland et l’opposition, qui comprend des hommes d’affaires et des érudits religieux, pour mettre fin aux divergences.et Dissoudre la Commission électorale actuelle du Somaliland et réintégrer les anciens membres de la Commission qui ont étaient expérimentés Il a également appelé les parties, le Sénat et les représentants à respecter les institutions constitutionnelles du Somaliland Surtout à cause des différences sur de nombreuses questions  Parmi eux se trouvent les prochaines élections au cours desquelles le Sénat et l’Assemblée populaire tentent de la prolonger, alors que l’opposition l’a considérée comme illégale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.