Home / Affaires africaines / Burkina Faso: 11 militaires tués dans une embuscade

Burkina Faso: 11 militaires tués dans une embuscade

-Cette attaque n’a pas été revendiquée.

Des éléments du détachement militaire basé à Namissiguian (province du Bam dans la région du Centre-Nord) en patrouille dans la province du Soum sont tombés dans une embuscade dans la localité de Hallalé au sud-est de Djibo.

Selon une source sécuritaire jointe par Anadolu, 11 militaires ont perdu la vie lors de cette attaque, les autres soldats ont pu rejoindre leur base. 5 assaillants ont été, par ailleurs, neutralisés.

Cette attaque n’a pas été revendiquée jusqu’à jeudi à 09h30 GMT.

Cette attaque intervient quelques heures après celle qui a visé le détachement militaire basé à Arbinda et des populations civiles de la même commune le 24 décembre. 35 civils dont 31 femmes, et 7 membres des forces de défense et de sécurité burkinabè ont été tués.

Selon la présidence burkinabè, les combats ont permis de neutraliser 80 présumés terroristes.

Un deuil national de deux jours avait été décrété par le chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré.

A noter que le ministre de la Défense nationale, Cherif Moumouna Sy, s’est rendu à Arbinda accompagné du chef d’état-major général des armées, Moïse Miningou, ainsi qu’une importante délégation gouvernementale, dont le ministre de l’Administration du territoire, de la communication, Siméon Sawadog.

Le Burkina Faso fait face depuis 2015 à des attaques récurrentes, mais rarement revendiquées qui ont fait des centaines de morts et 560.000 déplacés selon le Gouvernement.

Source : Anadolu Agency ___26/12/2019

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.