Home / Afrique de l'Ouest / Sahel: l’armée malienne a commis 101 exécutions extrajudiciaires selon la Minusma

Sahel: l’armée malienne a commis 101 exécutions extrajudiciaires selon la Minusma

        – Guillaume Ngefa, le directeur de la division des droits de l’homme de l’ONU au Mali –

           La Mission onusienne déployée au Mali accuse également les forces nigériennes d’une trentaine d’exécution. Ces exactions ont été commises entre le 1er janvier et le 31 mars, selon une note trimestrielle de la division des droits de l’homme de l’ONU. Au total, 598 violations et abus des droits de l’homme ont été documentés pour les trois premiers mois de 2020.

Quels sont les facteurs qui expliquent ces violations? D’abord, la multiplication des attaques de groupes armés au nord et au centre du pays. Le cycle de représailles de plus en plus fréquentes entre les membres des communautés peule et Dogon et l’implication des forces de défense et de sécurité maliennes dans les cas d’exécutions sommaires extrajudiciaires et disparition forcées ou involontaires. En ce qui concerne le G5 Sahel [Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad], il a été responsable des 18 violations des droits de l’homme et, cette fois-ci, les forces armées nigériennes ont commis quant à elles trente-quatre violations.

-Coralie Pierret-

pour voir le source/cliquer ici

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.