Home / Affaires africaines / Mali: manifestations dans plusieurs villes, rejetant les résultats des élections

Mali: manifestations dans plusieurs villes, rejetant les résultats des élections

Des manifestations ont eu lieu dans la capitale financière de Bamako, et dans plusieurs villes du pays, pour rejeter les résultats définitifs des élections législatives annoncées par la Cour constitutionnelle, après quoi le parti au pouvoir a remporté 10 sièges supplémentaires. Selon les résultats annoncés par la Cour constitutionnelle, le Rassemblement pour le Mali, le parti au pouvoir du pays, a remporté 53 des 147 sièges, tandis que le nombre de sièges dans les résultats annoncés par la Commission électorale n’a pas dépassé 43. Plusieurs villes financières étaient connues pour suivre des manifestations populaires rejetant les résultats, au cours desquelles les manifestants, dont la majorité étaient des jeunes, ont mis le feu à des roues et fermé des routes.Les médias ont rapporté que certains manifestants de la ville de Sikasso, dans l’ouest du pays, qui connaissaient l’une des plus grandes manifestations, ont déclaré que « les résultats avaient été volés » et que l’opposition « avait été volée en faveur du parti au pouvoir ». Katy, à 12 km au nord de la capitale, Bamako, a également assisté à des manifestations auxquelles des centaines de personnes ont participé, en opposition aux résultats des élections. Ces manifestations surviennent à un moment où les autorités ont imposé une interdiction de rassemblement, dans le cadre des mesures qu’elles avaient prises pour lutter contre l’émergence du virus Corona, qui comptait hier 612 personnes, dont 32 morts, et 228 récupérées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.