Home / Affaires africaines / Niger Dernières nouvelles du 26 juin au 11 juillet 2020

Niger Dernières nouvelles du 26 juin au 11 juillet 2020

africa prospectus __ hend ezz

Un membre du comité technique éthiopien dans les négociations du barrage de la Renaissance, Jinma Feliche, a déclaré que les réunions officielles sur le barrage ont commencé samedi pour discuter des questions techniques et juridiques en suspens avec la participation d’experts du Kenya et du Niger pour la première fois.

Selon Fleishi, les négociations sont suivies par des observateurs de l’Union européenne et des États-Unis.

Les trois pays (Soudan, Égypte et Éthiopie) avaient convenu d’une initiative de reprise des négociations présentée par le président sud-africain Ramanosa, et l’Éthiopie avait accepté de retarder le début du premier remplissage du barrage Renaissance.

La Commission pour l’organisation du Hajj et de la Omra en République du Niger a confirmé son soutien à la décision du Royaume d’Arabie saoudite d’organiser un pèlerinage rituel pour cette année 1441 AH, en nombre limité, afin d’assurer la sécurité et la sûreté des habitants des Deux Saintes Mosquées.

Le Ministre plénipotentiaire pour l’organisation du Hadj et de la Omra dans la République du Niger, Gabriel Bockari, a exprimé dans une déclaration ses remerciements et sa reconnaissance pour les efforts de Son Excellence le Ministre du Hadj et de la Omra, le Dr Mohamed Saleh bin Taher Banten, pour veiller à ce que les rituels du Hadj et de la Omra soient exécutés dans la sûreté, la santé et la sécurité, et réconforter et rassurer le Prophète.

Le représentant du Niger au Conseil de sécurité des Nations Unies a souligné que son pays est confiant de parvenir à une solution à la crise du barrage de la Renaissance par le biais de négociations.

Sameh Shoukry, ministre des Affaires étrangères, a ajouté qu’il y avait un consensus international pour mener des études sur les implications du barrage Renaissance, mais que ces études étaient obstruées et non terminées, soulignant que le Conseil de sécurité devrait être prudent dans le traitement du dossier du barrage Renaissance.

Une source officielle à Niamey a annoncé que l’Allemagne avait accordé au Niger une aide financière de 524 755 000 francs CFA pour soutenir le secteur de la sécurité dans le pays.

L’accord de financement signé par le ministre nigérian de la Défense Isovo Katame et l’ambassadeur d’Allemagne au Niger Herman Nikolai, améliorera les mesures de sécurité des infrastructures aériennes à Niamey et dans la zone militaire de l’aéroport international Dori Hamani.

Vendredi 27 juillet 2020, le président de la République du Niger, Mohamedou Isovo, a rencontré au palais présidentiel de la capitale, Niamey, l’ambassadeur de la République arabe d’Égypte, M. Nabil Mekki, après une précédente réunion mardi dernier.

La présidence nigériane a déclaré dans sa déclaration, le samedi 28 juin 2020, que la réunion était la crise libyenne, en particulier après que l’Égypte se soit réfugiée au Conseil de sécurité des Nations unies pour résoudre cette crise.

Des extrémistes ont kidnappé dix travailleurs humanitaires alors qu’ils distribuaient de la nourriture aux habitants d’un village du sud-ouest du Niger, près de la frontière avec le Burkina Faso, car une organisation non gouvernementale les avait déclarés au travail.

Pour référence, la région du Sahel, en particulier le Mali, le Niger et le Burkina Faso, connaît des attaques croissantes de groupes extrémistes malgré le déploiement des forces gouvernementales et de plus de cinq mille éléments des forces françaises de la force Barkhan, pour lutter contre le terrorisme.

Les attaques terroristes ont tué près de 4 000 personnes dans les trois pays africains du désert l’année dernière, selon les estimations des Nations Unies.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.