Home / Affaires africaines / Le Maroc : Dernières nouvelles du 26 au 27 juillet 2020

Le Maroc : Dernières nouvelles du 26 au 27 juillet 2020

Africa Prospectus : khouloud taieb

 

  • Le secrétariat général du PJD n’a pas tardé à commenter les griefs du bureau politique du RNI contre la loi de finances 2020. L’instance a exprimé son «étonnement de l’annonce d’un parti politique déclarant qu’il rejetait la loi de finances rectificative, même s’il a contribué à son approbation, tant aux niveaux gouvernemental que parlementaire.»                                                                                                                                                                               

 

  • Les ministères de l’intérieur et de la Santé ont annoncé ce dimanche l’interdiction de déplacement depuis ou vers les villes de Tanger, Tétouan, Fès, Meknès, Casablanca, Berrechid, Settat et Marrakech.

  • L’approche réaliste du dossier du Sahara par le Conseil de sécurité irrite le Polisario, qui vient de s’en prendre une nouvelle fois à la communauté internationale, accusée de favoriser le Maroc. Un indice de l’essoufflement de la voix du parrain algérien.
  • Agila Salah, président du Parlement libyen, instance plus connue sous le nom du “Parlement de Tobrouk”, est arrivé ce dimanche à Rabat pour une visite axée sur le conflit libyen.                                                                                 

 

  • 633 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés dans le Royaume, du samedi 25 au dimanche 26 juillet. Les cas testés positifs s’élèvent au nombre de 20.278.                                                                     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *