Home / Affaires africaines / Le Maroc : Dernières nouvelles du 31 Aout au 01 septembre 2020

Le Maroc : Dernières nouvelles du 31 Aout au 01 septembre 2020

Africa Prospectus : khouloud taieb

 

  • Le roi Mohammed VI a eu, ce lundi 31 août 2020, un entretien téléphonique avec Xi Jinping, président de la République Populaire de Chine.L’entretien s’inscrit dans le cadre des relations d’amitié entre les deux pays, rehaussées par la Déclaration conjointe sur le Partenariat Stratégique, signée par Sa Majesté le Roi et le Président Xi JINPING, lors de la Visite Royale à Pékin, en mai 2016.                                                                                                                                           

 

 

  •  Le Secrétaire général de l’ONU a, dans un rapport sur le Sahara marocain qui s’étale sur dix ans, réaffirmé l’implication pleine et entière de l’Algérie dans ce conflit régional. Seule la résolution 2494 qui consacre la prééminence du plan d’autonomie a été évoquée dans ce document.                                                                                 

 

 

  • L’ex-chef de gouvernement en ancien patron du PJD a formellement démenti les rumeurs prétendant qu’il a démissionné de son parti.                                                                                                                                                             

 

  • Le gouvernement espagnol aurait exclu le Maroc de la liste réduite des pays tiers auxquels L’UE a ouvert sa frontière extérieure en juillet, limité à 11 pays. A lire une mesure publiée dans le Bulletin officiel de l’Etat espagnol, publié hier, samedi 29 août, et signée du ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, d’aucuns ont craint une fermeture pure est simple de l’espace aérien et maritime du voisin du nord au Maroc.     

 

  • Ce lundi 31 août 2020, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie et des finances et Emma Navarro, vice-présidente de la Banque européenne d’investissement (BEI), annoncent que 100 millions d’euros ont été versés au Royaume pour financer ses besoins les plus urgents afin de faire face à la pandémie du Covid 19. Il s’agit d’un premier versement, sur un financement total de 200 millions d’euros.                                                       

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.