Home / Affaires africaines / Tchad: dernières nouvelles du 26 Août Au 01 Septembre 2020

Tchad: dernières nouvelles du 26 Août Au 01 Septembre 2020

africa prospectus

  • Dans le cadre des actions d’aide à la population, la force Barkhane a financé et accompagné un projet de construction de deux nouvelles salles de classe à l’école Hamral-Goz, du quartier Koudja, à N’Djamena. En plus de la construction de ces deux bâtiments, 75 bancs ont été offerts afin que les enfants puissent étudier dans de meilleures conditions.

Ainsi, le vendredi 21 août2020  a eu lieu l’inauguration des nouveaux bâtiments en présence du commandant de la base aérienne projetée (BAP) de N’Djamena, le colonel Yann Sarroch, représentant la force Barkhane, du chargé d’affaires de l’ambassade de France au Tchad, du maire du 2e arrondissement de N’Djamena, du chef de village de Koudja Hamral-Goz, de l’inspecteur pédagogique du 2e arrondissement et de nombreux chefs traditionnels

  • Le gouvernement du Tchad par courrier daté du 18 aout 2020, du Ministre de l’aviation civile et de la météorologie, adressé au Président du conseil d’administration de l’ASECNA (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar) a décidéle retrait du Tchad de la course au poste de directeur général de ladite institution.

La candidature du Tchad était portée par le haut fonctionnaire M. Mahamat Aware Neissa, ingénieur d’aviation civile jouissant d’une expérience de plus de 20 ans et ayant occupé plusieurs postes de responsabilités dans des ministères, institutions et entreprise parapublique.

Le 14 septembre prochain, Dakar la capitale sénégalaise abritera la rencontre des ministres des États membres de l’ASECNA. C’est lors de cette rencontre que la désignation du directeur général sera abordée. Pour rappel, ils sont 5 candidats en lice, le sortant candidat du Niger, le Tchad, le Cameroun, la Mauritanie et la RCA.

  • Le ministre d’Etat, ministre Secrétaire général de la Présidence de la République, Kalzeubé payimi Deubet a dirigé ce matin du 31 août, une réunion ministérielle élargie consacrée à la situation liée à l’épidémie du Chikungunya dont les premiers cas ont été notifiés le 14 août à Abéché dans la province du Ouaddai. Des mesures supplémentaires ont été prises afin de contenir cette maladie.

Au total, 9027 cas sont recensés à l’Est du pays et zéro décès, à cette date.

Les mesures prises concernent entre autres, le renforcement de la lutte anti-vectorielle sur place à Abéché, la dotation des services municipaux et les services de santé de matériels de désinfection et des médicaments, pour d’une part, éradiquer l’épidémie, et, d’autre part, empêcher sa propagation dans le reste du pays.

  • Le bilan de la situation de la maladie de Covid-19 de ce 31 août, est d’un nouveau cas confirmé de la Mayo-Kebbi Est, deux guérisons et aucun décès.

Sur les 263 échantillons analyses analysés, un cas positif au coronavirus a été confirmé dans le Mayo-Kebbi Est. Ce nouveau cas porte le total à 1013 contaminations au coronavirus au Tchad, pour 77 descend et 880 guérisons. Actuellement, 56 malades sont sous traitement.

  • Au terme du décret n°1828/PR/2020 du 31 août 2020, le couvre-feu instauré dans les provinces du Guéra, le Kanem, du Logone Occidental, du Logone Oriental, du Mayo-Kebbi Ouest, du Mayo-Kebbi Est, dans la ville de N’Djamena, à Mandelia, au Logone-Gana et de N’Djamena-Farah à Guitté, est prorogé pour une période de (2) semaines à compter du 31 août 2020 de 23 heures 00 à 5 heures du matin.

  • Une rencontre regroupant des élus consulaires -de la capitale et des provinces- de la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture, des mines et d’artisanat (CCIAMA) s’est tenue samedi à N’Djamena.

Réunis autour de l’Alliance du Consensus, 65 élus consulaires présents à la réunion sur 110 ont désigné trois membres qui se présenteront à la prochaine élection du bureau exécutif de la Chambre de commerce. Il s’agit de Ali Adji Mahamat Seid (président) Brahim Goukouni et Mme. Fodeibou Nimat Baroud (vice-présidents).

  • Quatorze dignitaires d’une île camerounaise du lac Tchad ont été tués dans une attaque de militants djihadistes, en réponse à la décision de l’île proche du Nigéria de cesser de garantir les besoins logistiques de l’Etat islamique dans les zones sous leur contrôle dans les territoires nigérians de l’autre côté du lac.

Les notables ont rendu leur décision il y a quelques jours sur la base de leur interprétation des versets coraniques, que l’organisation jihadiste considérait comme un coup de poignard dans le dos et une trahison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *