Home / Affaires africaines / Niger : le Délégué spécial Mouctar Mamoudou démissionne pour briguer la Présidence du conseil de ville

Niger : le Délégué spécial Mouctar Mamoudou démissionne pour briguer la Présidence du conseil de ville

Le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, Mouctar Mamoudou, a annoncé sa démission mardi 29 septembre 2020, trois (3) ans après sa nomination. Candidat aux prochaines élections locales du 13 décembre au titre du PNDS Tarayya, il compte briguer le poste de Président élu du Conseil de ville de Niamey. Dans sa lettre de démission adressée aux populations de Niamey, Mouctar Mamadou, qui est également le Haut-commissaire du Programme « Niamey Nyala », a brièvement présenté son bilan à la tête de la capitale tout en ébauchant son programme de campagne. « Je prends congé de vous certes, mais je ne vous abandonne pas », a-t-il annoncé.

Démission du président de la délégation spéciale de la ville de Niamey.

« Population de Niamey,

C’est en toute humilité que je vous annonce ma démission de la fonction de Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, poste que j’ai occupé pendant trois années, pour des impératives liées aux prochaines échéances électorales.
3 ans et 3 mois durant, mes collaborateurs et moi n’avons ménagé aucun effort pour améliorer le cadre de vie de la population de Niamey qui s’est montrée particulièrement enthousiaste par rapport aux actions menées. Aujourd’hui Niamey est une ville métamorphosée, une ville salubre débarrassée des montagnes d’ordures qui jadis la dévisageaient ; une ville coquette avec des espaces verts, des rues aménagées, éclairées et de nombreux autres équipements collectifs au grand bonheur de la jeunesse ; une ville répondant aux normes internationales avec la réalisation de routes modernes et d’échangeurs ; une ville dynamique et attrayante ayant accueilli et la capacité d’organiser de grandes rencontres internationales. D’une simple vision, le Programme Niamey Nyala est devenu une réalité. Les visiteurs qui découvrent Niamey ou qui la redécouvrent après un certain temps d’absence sont tout simplement émerveillés. Les jalons d’un développement soutenu de la ville sont désormais posés, Niamey est assurément sur la bonne voie.

Sans le soutien des uns et des autres, ce dynamisme n’aurait pas connu une telle vigueur. J’ai une pensée notamment au Président de la République qui m’a témoigné de sa confiance en me confiant cette mission de conduire les destinées de la ville. Je remercie et encourage mes collaborateurs à leurs grades et titres respectifs pour leur professionnalisme et leur don de soi qui nous ont permis de faire ces merveilles.
Ce succès nous le devons aussi en grande partie à la jeunesse, aux femmes, aux chefs de quartiers, aux leaders (religieux, associatifs), aux habitants de Niamey qui ont parfaitement compris le sens de notre engagement, se sont inscrits dans la dynamique et apporté concours et accompagnement. C’est pourquoi je leur rends un vibrant hommage en ces termes « Moun Godé ! », « Wa Fonda Goy ! Aye sabou ! » « Mi yetti ! ». Je prends congé de vous certes, mais je ne vous abandonne pas.
D’importantes perspectives s’ouvrent pour notre ville avec son environnement naturel exceptionnel, l’hospitalité et la gentillesse de ses habitants qu’on leur reconnait de l’extérieur, l’amélioration du climat économique référence faite aux progrès réalisés dans le classement Doing Business…

Nous avons créé les bases pour la ville de Niamey de nombreux outils de planification et de gestion urbaine de l’information : digitalisation , plateformes interactives, de schémas directeurs et plans multiformes, concertation et implication des habitants dans le processus de décision, modernisation et d’action des services municipaux.
L’élan qui a été donné doit se poursuivre dans les prochaines années. Si beaucoup a été fait, beaucoup reste à faire. Nous ne devons pas oublier les difficultés qui subsistent pour la gestion des eaux pluviales, la problématique du logement, la gestion foncière, la question de l’assainissement dans les quartiers périphériques, celle de la mobilité urbaine…, ces dossiers, parmi d’autres demeurent des sujets de préoccupations. Des projets comme l’aménagement de la corniche et des berges du fleuve, la rénovation du centre-ville de Niamey, la restructuration des villages urbains de Gamkalé et Saga, la ceinture verte, le projet de Grand Niamey devront quant eux voir le jour dans un avenir immédiat. Nous devons conserver le sens d’une bonne gestion, avoir une réflexion visionnaire et une volonté d’imagination qui fait avancer les projets et attire la confiance de nos concitoyens. Pour que cette confiance se confirme, il faut inscrire dans la durée la méthode qui a fait ses preuves jusqu’à aujourd’hui : garder le cap d’une gestion saine, rigoureuse et généreuse pour tous et notamment pour la jeunesse et les plus démunis de notre société. Projeter notre ville vers l’avenir pour donner à nos enfants et nos petits-enfants toutes leurs chances dans un monde en grand mouvement. Enfin, bénéficier d’une équipe municipale rigoureuse, motivée, confortée par une administration compétente et loyale.

Pour toutes ces raisons, je me présenterai à vous pour recueillir votre suffrage lors des prochaines élections locales et j’ai l’intime conviction que vous m’accorderez votre confiance pour la préservation des acquis et la poursuite de la transformation radicale de notre chère ville Niamey Nyala.
Ensemble nous réussirons !

Source : actuniger___1/10/2020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.