Home / Affaires africaines / L’ESPAGNE CONVOQUE EN URGENCE L’AMBASSADRICE DU MAROC APRÈS DES PROPOS D’EL OTHMANI SUR SEBTA ET MELILLA

L’ESPAGNE CONVOQUE EN URGENCE L’AMBASSADRICE DU MAROC APRÈS DES PROPOS D’EL OTHMANI SUR SEBTA ET MELILLA

L’ambassadrice du Maroc à Madrid a été convoquée par la secrétaire d’Etat espagnole aux Affaires étrangères, suite à des propos tenus par le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani au sujet de Sebta et Melilla, lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision saoudienne Asharq News.

Le gouvernement espagnol a convoqué en urgence l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, pour demander des «éclaircissements» concernant les propos de Saâdeddine El Othmani sur Sebta et Melilla, indique le ministère espagnol des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé lundi 21 décembre dans la soirée.

Dans une interview accordée à une chaîne de télévision saoudienne Acharq News, le 19 décembre dernier, Saâd Eddine El Othmani avait déclaré que “le temps viendra pour aborder le dossier de Sebta et Melilla” pour lequel “le statu-quo a duré cinq ou six siècles”.

Les villes de Melilla et de Ceuta se trouvent sous souveraineté espagnole, depuis le XVIe et le XVIIe siècle. Ces deux présides sont les seuls vestiges des territoires africains autrefois contrôlés par l’Espagne.

La secrétaire d’Etat Cristina Gallach a informé l’ambassadrice du Maroc, Karima Benyaich, que “l’Espagne attend de tous ses partenaires qu’ils respectent la souveraineté et l’intégrité territoriale de [son] pays et lui a demandé des éclaircissements sur les déclarations du Chef du gouvernement, Saâdeddine El Ohmani, sur les villes de Sebta et Melilla”, ajoute le communiqué de la diplomatie espagnole.

“Sebta et Melilla est une question qui doit s’ouvrir”, avait de plus déclaré le chef du gouvernement à cette chaîne de télévision saoudienne.

Selon l’AFP, cette “controverse survient à un moment délicat dans les relations entre les deux pays, en particulier sur la question du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole”, alors même que la cheffe de la diplomatie espagnole, Arancha Gonzalez Laya, ne s’est pas encore exprimée sur la récente décision de la reconnaissance du Sahara marocain par les Etats-Unis d’Amérique.

source : 360 22/12/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *