Home / Affaires africaines / Le Maroc : Dernières nouvelles du 24 au 25 decembre 2020

Le Maroc : Dernières nouvelles du 24 au 25 decembre 2020

Africaprospectus : khouloud taieb

 

  • Les gouvernements du Royaume du Maroc et du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord se sont félicités de l’application provisoire, à partir du 1er janvier 2021, de l’Accord d’Association entre le Maroc et le Royaume-Uni, signé à Londres le 26 octobre 2019.                                                                                                             

 

  • La Chambre des représentants tiendra, lundi prochain, 28 décembre 2020, une séance plénière consacrée aux questions de politique générale, avec, à l’ordre du jour, le bilan de l’action diplomatique ayant trait à l’intégrité territoriale du Royaume.                                                                                                                                                               

 

  • Les autorités marocaines ont dénoncé « fermement » la tentative désespérée de Human Rights Watch (HRW) visant à porter atteinte aux succès réalisés par le Maroc, sur le terrain et sur le plan diplomatique, pour défendre son intégrité territoriale.                                                                                                                                             

 

  • Le Parti de la Justice et du développement (PJD) a réaffirmé sa mobilisation derrière le Roi Mohammed VI dans les démarches entreprises en faveur de la souveraineté du Royaume sur son Sahara, tout en réitérant ses positions constantes à l’égard de la question palestinienne.                                                                                                 

 

  • La présidence palestinienne, la télévision officielle du pays et le ministère des Affaires étrangères ont ignoré le message que le roi Mohammed VI  a aressé hier au président palestinien Mahmoud Abbas .                                       

 

  •   Les partis et les mouvements affiliés aux Frères musulmans dans les pays arabes ont accusé leurs frères islamistes du Parti de la justice et du développement d’avoir trahi la cause palestinienne.                                           

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *