Home / Affaires africaines / Le Maroc : Dernières nouvelles du 18 au 19 janvier 2021

Le Maroc : Dernières nouvelles du 18 au 19 janvier 2021

Africaprospectus : khouloud taieb

 

  • Aux Etats-Unis, la contestation à la décision de Donald Trump de reconnaitre la souveraineté marocaine sur le Sahara, ne faiblit pas. John Bolton, l’ancien conseiller de Trump à la sécurité, le sénateur républicain James Inhofe, ainsi que d’autres universitaires moins connus sur la scène internationale mais proches de l’aile gauche du Parti Démocrate, mènent campagne pour réclamer de la future administration Biden une abrogation du décret présidentiel signé par le président sortant.                                                                                                                 

 

  • Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit s’est entretenu, lundi, avec son homologue israélien, Aryé Makhlouf Dery. «J’ai parlé ce matin avec mon collègue, le ministre de l’Intérieur du Maroc et nous avons décidé de mettre en place une équipe des deux bureaux pour examiner l’introduction de travailleurs étrangers dans l’industrie infirmière et l’examen de l’exemption de visa», a écrit le ministre israélien de l’Intérieur sur son compte Twitter.                                                                                                                                                                       

 

  • Les autorités sanitaires marocaines ont annoncé, ce lundi soir, avoir enregistré le premier cas confirmé du variant du coronavirus récemment découvert au Royaume-Uni. Un communiqué du ministère de la Santé, parvenu à Yabiladi, précise que le cas a été détecté au niveau du port de Tanger Med, chez un Marocain en provenance d’Irlande, arrivé par bateau via le port de Marseille.                                                                                       

 

  • C’est au nom du Yémen que le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Awad bin Mubarak, a réitéré ce lundi 18 janvier 2021 son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et à l’initiative d’autonomie visant à mettre fin à ce conflit régional.                                                                                                                                                                           

 

  •  Arrivé au terme de sa mission diplomatique au Maroc, l’ambassadeur américain David Fischer a rendu visite, en compagnie de sa femme et de son petit-fils, ce lundi 18 janvier, au patron du pôle DGSN-DGST, Abdellatif Hammouchi. Ambiance cordiale et empreinte d’émotion.                                                                                                   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *