Home / Affaires africaines / Maroc – Irlande : Une «Semaine virtuelle» pour présenter les atouts du royaume

Maroc – Irlande : Une «Semaine virtuelle» pour présenter les atouts du royaume

L’agence gouvernementale irlandaise chargée du développement et de la croissance des entreprises organise, à partir du lundi 29 mars, la «Semaine virtuelle du Maroc». Elle ambitionne ainsi de présenter les secteurs clés de l’économie marocaine aux investisseurs irlandais, à la ville de l’ouverture de l’ambassade d’Irlande à Rabat.

Les relations entre Rabat et Dublin ont un bel avenir. L’ouverture, cette année, d’une ambassade d’Irlande au Maroc et le choix d’un diplomate à sa tête sont autant de signes traduisant cette volonté bilatérale de renforcer les partenariats.

Pour renforcer davantage la coopération économique et les investissements, Enterprise Ireland, l’agence gouvernementale chargée du développement et de la croissance des entreprises irlandaises sur les marchés mondiaux, organise à partir du 29 mars la «Semaine virtuelle du Maroc». Un événement mis en place en collaboration avec le Département des entreprises, du commerce et de l’emploi d’Irlande, la Chambre de commerce arabo-irlandaise et l’ambassade du Royaume du Maroc en Irlande, qui se déroulera 29 mars 2021.

Présenter les secteurs clés du Maroc

L’événement débutera avec une séance plénière lundi prochain, avec la participation de plusieurs ministres et responsables des deux pays, comme Moulay Hafid Elalamy ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Robert Troy, ministre d’Etat chargé de la promotion du commerce, du numérique et de la réglementation des entreprises, ainsi que l’ambassadeur du Maroc en Irlande, Lahcen Mahraoui.

La session sera suivie de six panels thématiques prévus tout au long de la semaine et qui couvriront tous les secteurs, de la logistique et l’agriculture, à l’industrie automobile et aéronautiques, en passant par les énergies renouvelables et la finance. Le Maroc y sera représenté notamment par Mehdi Tazi, vice-président de la CGEM, Hicham Boudraa, directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE) et Ikram Bezrhoud, de l’unité de promotion de l’investissement au sein de l’Agence du développement agricole (ADA), entre autres.

«L’ambition est d’organiser une série de sessions de webinaires informatives sur trois jours, au cours desquelles les clients d’Enterprise Ireland peuvent assister des sessions pertinentes à leur entreprise et créer de l’intérêt pour faire de futures affaires au Maroc. Nous espérons également que cet événement constituera un autre pas dans la bonne direction pour créer un pont entre les deux pays qui se dirigent vers l’avenir.»

Enterprise Ireland

«Renforcer les relations» à la ville de l’ouverture de la prochaine ambassade

L’événement est axé sur les secteurs clés dans lesquels Enterprise Ireland a identifié des opportunités pour ses clients au cours des prochaines années sur le marché marocain. Dans ce sens, des conférenciers et experts dans chaque secteur fourniront des informations et des conseils aux clients qui souhaitent s’engager sur le marché marocain.

La «Semaine virtuelle du Maroc» vise à «offrir un aperçu introductif pour les entreprises irlandaises qui cherchent à pénétrer le marché marocain», «comprendre ‘’Doing Business in Morocco’’» et «accroître les échanges et présenter le Maroc comme un hub régional pour les entreprises irlandaises». Elle vise aussi à «positionner le royaume comme une porte d’entrée sûre et stable sur le marché africain» et «renforcer les relations entre les deux pays avant l’ouverture de la nouvelle ambassade à Rabat plus tard en 2021».

«Le Maroc intéresse particulièrement les entreprises clientes d’Enterprise Ireland, compte tenu de l’émergence de ses secteurs automobile et aérospatiale, la position géographique du pays pour la logistique, l’évolution des secteurs de la production laitière et alimentaire et les opportunités dans le secteur de l’éducation», indique l’agence gouvernementale irlandaise. Et d’ajouter que «le Maroc est également en train de devenir une plaque tournante des TIC pour accéder au marché africain tandis que son secteur dynamique des voyages et du tourisme constituerait un marché d’intérêt pour le cluster technologique du voyage en Irlande».

source : yabiladi 26 mars 2021

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *