Home / Affaires africaines / Rapport de Bank of America sur les finances publiques en Tunisie

Rapport de Bank of America sur les finances publiques en Tunisie

Considérée comme une référence aux Etats-Unis et au niveau international en matière de conseil et de gestion des risques, Bank of America Securities, la branche en charge des activités de banque d’investissement de Bank of America, vient de publier un rapport sur la situation des finances publiques en Tunisie.
🔴Le rapport prévoit que le besoin de financements extérieurs pourrait atteindre 1,9 milliard de dollars, soit l’équivalent de 5,6 milliards de dinars (4,3% du PIB) à la fin de l’année en cours, ” ce qui pourrait entraîner des impayés et des pénuries d’importations “, estime Bank of America
🔴Les analystes de la banque soulignent que le budget supplémentaire approuvé pour 2021 met en évidence une crise de financement qui va s’intensifier en l’absence de réformes et d’un accord avec le FMI. Ils notent également que la monétisation de ce besoin doublerait le taux de financement de la banque centrale par rapport à 2020 et accélérerait la baisse des réserves de change.
🔴En outre, le rapport de la banque américaine considère que l’absence d’un point d’ancrage clair pour la politique économique diminue les chances de réussite d’un nouveau programme avec le FMI, du moins à court terme. ” S’il est important que le président Kais Saied semble avoir donné le feu vert pour entamer officiellement des discussions sur le programme avec le FMI, la marge de manœuvre du gouvernement reste incertaine, en partie, en raison de la transition politique en cours “, indique le rapport.
🔴Et d’ajouter qu’un soutien financier régional à la Tunisie semble peu probable à court terme et ceci est attesté par l’absence de manifestation d’intérêt à cet égard, notamment après la visite du chef du gouvernement Najla Bouden en Arabie Saoudite. ” Tout soutien bilatéral apporté à la Tunisie ne peut être considéré que dans le cadre d’une éventuelle restructuration future de la dette publique effectuée dans le cadre du processus du Club de Paris et cela pourrait donc avoir un effet bloquant sur le plan économique “, assure le rapport de Bank of America Securities.
🔴Rappelons qu’à la fin du mois d’octobre dernier, Bank of America a classé la Tunisie dans la catégorie ” risque très élevé ” en termes de défaut de paiement. En effet, le risque de défaut de paiement de la dette souveraine de la Tunisie a été jugé comme ” une situation très probable ” en se basant, entre autres éléments, sur la projection du FMI sur 15 ans de l’échéancier de la dette extérieure de l’Etat tunisien.
Il est ainsi souligné que notre dette extérieure est très élevée pour les six années qui suivront 2021 et, probablement, en référence aux perspectives de la situation sociale, économique et politique actuelle de la Tunisie, la dette extérieure sera plus élevée et la Tunisie sera en position de défaut, si aucune initiative pour mettre en œuvre des actions correctives n’est prise, conclut le rapport de Bank of America Securities.
source : ilboursa .com  04/12/2021
  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *