Home / Affaires africaines / Egypte : les frais de transit via le canal de Suez augmentent jusqu’à 10%

Egypte : les frais de transit via le canal de Suez augmentent jusqu’à 10%

 En novembre 2021, l’autorité du canal de Suez annonçait une augmentation des droits de transit pour les navires. La date prévue pour l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs n’a pas été respectée, et les taux d’augmentation ont progressé au-delà de ce qui était indiqué.

L’autorité du canal de Suez a procédé mardi 1er mars à une augmentation de 5 à 10 % des frais de transit pour les navires empruntant ce couloir de navigation. Une décision motivée par « la croissance significative du commerce mondial », ainsi que par « les besoins de développement et d’amélioration du service de transit ».

Dans une série de communiqués publiés sur son site internet, l’organe public a indiqué qu’en vertu des nouvelles dispositions, les droits de transit augmentent « de 10% pour les navires transportant du GPL, des produits chimiques et d’autres produits liquides en vrac, de 7% pour les navires polyvalents et ceux transportant des véhicules, du gaz naturel ainsi que des marchandises de consommation communes, et de 5% pour les pétroliers et les vraquiers secs ».

Du point de vue de certains observateurs, ces augmentations de tarifs sont aussi dues aux investissements consentis par l’opérateur dès juin 2021 pour les travaux d’extension de certaines sections du canal après l’échouement de l’Ever Given. C’est en effet quelques mois après, en novembre, qu’il a annoncé une augmentation de 6% des frais de transit.

Ces frais supplémentaires influeront probablement sur le coût de revient des marchandises pour les chargeurs, ce qui se répercutera sur les prix à la consommation.

 

source: Agence Ecofin

lien: https://www.agenceecofin.com/transport-maritime/0203-95490-egypte-les-frais-de-transit-via-le-canal-de-suez-augmentent-jusqu-a-10

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.