Home / Afrique du Nord / ÉGYPTE : la Berd prête 250 M€ pour la ligne de métro Alexandrie-Abou Qir

ÉGYPTE : la Berd prête 250 M€ pour la ligne de métro Alexandrie-Abou Qir

Dans le cadre de son programme « Villes vertes », la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) octroie au gouvernement d’Égypte un prêt de 250 millions d’euros. Le financement permettra d’assurer la modernisation et l’électrification d’une ligne ferroviaire entre la ville portuaire d’Alexandrie et la ville d’Abou Qir située dans le nord-est du pays.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) signe un accord d’une valeur de 250 millions d’euros avec les autorités égyptienne en vue du financement de la mobilité verte entre les villes d’Abou Qir qui compte 38 000 habitants et d’Alexandrie située à 219 km de la capitale Le Caire.

L’initiative entre dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Villes vertes » de la Berd qui pour le cas de l’Égypte, encouragera la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) et des embouteillages. Outre le secteur des transports, les deux partenaires ont signé deux autres accords dans les secteurs de l’hydrogène vert et du tourisme pour la période 2022-2027. Une échéance qui permettra d’accélérer les projets verts dans les principales agglomérations du pays des pharaons.

Bâtir des villes durables

« Alexandrie est une ville industrielle à croissance rapide, qui abrite 5 millions d’habitants et le plus grand port maritime d’Égypte, traitant 75 % des importations et des exportations du pays. Par conséquent, il y a un besoin important d’investissements verts, y compris des modes de transport économes en énergie », indique la Berd.

Le programme « Villes vertes » a été lancé par la Berd pour permettre aux villes de résoudre leurs problèmes environnementaux et à améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Le programme est soutenu par le Fonds de coopération technique TaiwanBusiness-Berd et le ministère fédéral autrichien des Finances via le Fonds pour la régénération des villes et l’environnement (Create) administré par la Berd. En 2021 par exemple, le programme a intégré la Ville du 6 octobre, située dans l’aire urbaine du Caire.

Le projet de métro d’Alexandrie qui sera géré par un opérateur privé bénéficiera d’une amélioration des niveaux d’air et de bruit de la ville. À en croire les décideurs, l’électrification de la ligne permettra de migrer d’un transport routier polluant vers un réseau de transport durable, ce qui contribuera à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

 

Afrik21

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.