Home / Afrique du Nord / Il n’y aura pas de crise du blé en Egypte, selon le Premier ministre

Il n’y aura pas de crise du blé en Egypte, selon le Premier ministre

Le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly a déclaré dimanche que son pays ne connaîtrait pas de crise d’approvisionnement en blé malgré les répercussions du conflit entre la Russie et l’Ukraine, deux des principaux exportateurs de blé vers l’Egypte.

M. Madbouly a tenu ces propos lors d’une conférence de presse donnée au Caire, au siège de l’autorité en charge des investissements, dans le but de faire la lumière sur la situation économique du pays face à la hausse mondiale de l’inflation.

Le projet national d’extension des terres agricoles a permis à l’Egypte d’augmenter sa propre production de blé, a-t-il affirmé.

« Cette année, pour la première fois dans l’histoire de l’Egypte, nous devrions arriver à produire dix millions de tonnes de blé », a indiqué le Premier ministre.

L’Egypte dispose en outre de réserves de blé suffisantes pour quatre mois. Couplées avec la poursuite de la production locale, ces réserves devraient suffire jusqu’à la fin de l’année, a-t-il noté.

L’Egypte dispose de réserves de produits de base – comme le blé, l’huile de cuisson, le riz, la volaille ou la viande – suffisantes pour quatre à six mois, selon M. Madbouly.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.