Home / Affaires africaines / LE MAROC… AKHANNOUCH AU CONGRÈS DU PARTI POPULAIRE EUROPÉEN: PAS DE PARTENARIAT SANS LE SAHARA MAROCAIN

LE MAROC… AKHANNOUCH AU CONGRÈS DU PARTI POPULAIRE EUROPÉEN: PAS DE PARTENARIAT SANS LE SAHARA MAROCAIN

Le président du RNI a souligné devant les membres des partis populaires, de droite, européens que le Maroc a adopté une position ferme sur le Sahara. Ses partenariats économiques doivent inclure obligatoirement ses provinces du Sud. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

Le Maroc n’envisage aucune option en dehors d’un partenariat incluant ses provinces du Sud. Le chef du gouvernement a eu l’occasion de réitérer ce message adressé notamment aux partenaires européens du Royaume lors de sa participation, en tant que président du RNI, au congrès du Parti populaire européen (PPE) qui s’est tenu récemment à Rotterdam, aux Pays-Bas.

D’après le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, qui rapporte l’information dans son numéro du jeudi 2 juin, Aziz Akhannouch a souligné que le Royaume a adopté une position ferme sur la question du Sahara, en œuvrant au développement de relations basées sur l’honnêteté avec ses partenaires où chaque partie respecte les causes fondamentales et sacrées de l’autre.

Lors de ce déplacement à Rotterdam, le 31 mai dernier, le chef du gouvernement, poursuit le quotidien, a eu des entretiens avec plusieurs participants. Aziz Akhannouch et les membres de la délégation du RNI, composée de trois membres du bureau politique, Mohamed Aujjar, Amina Benkhadra et Nadia Fettah Alaoui, ont ainsi échangé avec les participants autour de diverses questions dont la migration, la sécurité et le climat. Le RNI, rappelle le quotidien, est membre associé du Parti populaire européen.

Lors de ces rencontres, poursuit le journal citant un communiqué du bureau politique du RNI, il a été mis en exergue la nécessité d’unir les efforts de tous et discuter des moyens à même de trouver des solutions aux défis actuels et futurs selon des stratégies globales et des approches participatives.

Al Ahdath Al Maghribia relève que cette participation du RNI au congrès du PPE s’inscrit dans le cadre de la consolidation des relations entre les partis politiques nationaux et leurs homologues internationaux. Elle intervient aussi en guise d’ouverture aux forces partisanes étrangères, notamment en Europe, qui entretiennent un partenariat renforcé avec le Maroc et font face ensemble à des défis communs qui nécessitent davantage de coopération et de compréhension mutuelle.

Au sujet des entretiens bilatéraux que le président du RNI a eu lors de sa participation à ce congrès, le quotidien cite, entre autres, la rencontre entre Aziz Akhannouch et le patron du Parti populaire espagnol (PP). Citant l’agence espagnole Europa Press, le quotidien note que la réunion avec Akhannouch figurait à la tête de l’ordre du jour du président du PP, Alberto Núñez Feijóo. Le responsable espagnol a d’ailleurs réitéré, lors de cette rencontre, l’engagement de son parti à maintenir des relations de bon voisinage et de loyauté avec le Maroc et sa volonté de mener une politique étrangère fiable.

Évoquant cette réunion, le chef du gouvernement a souligné, dans une publication diffusée sur les réseaux sociaux, qu’avec le chef du PP espagnol, ils ont passé en revue plusieurs dossiers et questions d’intérêt commun. Ce fut également une occasion, affirme le président du RNI, de raffermir davantage les relations entre les deux formations politiques.

source : le 360 02/06/2022

  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.