Home / Afrique du Nord / Égypte : Le gouvernement va introduire en bourse 10 entreprises publiques d’ici fin 2022
Workmen walk with plastic tubes amidst ongoing construction development at Egypt's "New Administrative Capital" megaproject, some 45 kilometres east of Cairo, on March 7, 2021. (Photo by Ahmed HASAN / AFP)

Égypte : Le gouvernement va introduire en bourse 10 entreprises publiques d’ici fin 2022

Le projet d’introduction en Bourse d’une dizaine d’entreprises publiques égyptiennes se concrétise. Le pays déploiera son programme de privatisation des sociétés d’État au cours du premier semestre du prochain exercice budgétaire, qui s’étend du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023.

Le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, a expliqué que 10 entreprises, dont 2 appartenant à l’armée, seront proposées à la cotation dans le cadre du programme gouvernemental. Néanmoins, l’argentier égyptien n’a pas révélé les noms des entreprises concernées.

Le programme de participation du secteur privé dans les actifs de l’État annoncé par le président égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi, a pour objectif de lever 10 milliards de dollars par an sur une période de 4 ans. Le résultat escompté par les autorités égyptiennes est de doubler la tailleainsi que le nombre d’entreprises dont les titressont cotés avant la fin 2022.

De plus, la Bourse égyptienne pourrait enregistrer l’introduction de la Banque du Caire, reportée en raison de la pandémie de Covid-19. A cela s’ajoute l’éventuelle cotation de la Mist Life Insurance Company au cours du second semestre 2022.

Il est à ajouter que le ministère des Finances étudie la mise en place d’incitations fiscales dans les nouvelles agglomérations en cours de constructions. Il est question de la nouvelle capitale administrative mais également de la zone économique du canal de Suez, tout en incluant les zones industrielles dans les régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.