Home / Affaires africaines / SAHARA MAROCAIN: LE PARLEMENT ANDIN IMPRESSIONNÉ PAR LE DÉVELOPPEMENT DE LAÂYOUNE

SAHARA MAROCAIN: LE PARLEMENT ANDIN IMPRESSIONNÉ PAR LE DÉVELOPPEMENT DE LAÂYOUNE

Les députés du Parlement andin, conduits par le président du Sénat du Chili, Fidel Espinoza Sandoval, se sont déclarés impressionnés par le niveau de développement socio-économique que connaît Laâyoune, grande ville des provinces sahariennes, qu’ils ont visitée ce lundi 4 juillet 2022.

Cette visite de travail, la première du genre, s’inscrit dans le cadre de la tenue de la première session du Parlement andin et du Parlement du Maroc, co-présidée à Laâyoune, par le président du Sénat chilien, Fidel Espinoza Sandoval, par le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, et le président de la Chambre des conseillers, Enaam Miyara.

Cette visite illustre le ferme soutien de cette institution législative au plan d’autonomie proposé par le Maroc en vue de résoudre le conflit artificiel du Sahara créé par le régime militaire d’Alger.

A cette occasion, plusieurs élus sahraouis locaux ont unanimement fait part à leurs interlocuteurs de la liberté et du respect des droits de l’homme dont jouissent les citoyens des Provinces du Sud sur l’ensemble du territoire.

Les 14 députés du Parlement andin ont consacré la matinée du lundi 4 juillet 2022 à la visite des installations du nouveau CHU de Laâyoune et du projet de construction de la faculté de médecine. Dans des déclarations pour Le360, ils se sont dit «impressionnés» par la qualité des infrastructures.

Ils se sont rendus ensuite au village des métiers et des compétences, au club féminin municipal, à la médiathèque ainsi qu’à la grande salle de la municipalité où ils se sont enquis d’un ensemble de projets financés, notamment par les Etats-Unis, l’Espagne, les Emirats arabes unis et l’Italie.

Les membres de la délégation ont également suivi des explications sur les différents projets de développement et les grands chantiers inscrits dans le nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé par le Roi Mohammed VI en 2015.

Le Parlement andin est une organisation parlementaire créée en 1969 à laquelle le Parlement marocain a adhéré en tant que membre observateur en 1996. Cette organisation, qui se compose de 25 membres élus, à raison de cinq parlementaires de chaque pays (Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou et Chili), aspire à harmoniser les législations et à accélérer l’inclusion entre les pays de cette communauté.

source : le 360 04/07/2022

  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.