Home / Affaires africaines / Le Liberia regrette l’absence du Maroc de la TICAD et demande la suspension de la Conférence

Le Liberia regrette l’absence du Maroc de la TICAD et demande la suspension de la Conférence

Liberia a regretté, samedi, l’absence du Maroc de la 8ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 8) et appelé à « la suspension de cette session jusqu’à résolution des problèmes relatifs aux procédures » après l’invitation unilatérale de l’entité séparatiste du « polisario » à cet événement.

« Le Liberia fait part de son regret quant à l’absence du Maroc de la TICAD-8. On est surpris de la présence imposée d’une délégation (NDRL polisario) en violation des procédures de la TICAD », a dit le ministre libérien des Affaires étrangères, Dee-Maxwell Saah Kemayah à l’ouverture de cette conférence.

Dans ce sens, il a appelé au respect des procédures et des règles d’invitation établies dans le cadre de ce Sommet.

Et de souligner l’importance de respecter les règles et les procédures relatives à l’invitation des personnes et délégations, établies conjointement avec le Japon, appelant à se conformer aux décisions de l’Union africaine relatives au format de la participation dans des rencontres de partenariat.

Cette position vient conforter celles prises par d’autres États africains qui ont dénoncé l’invitation unilatérale par la Tunisie de l’entité séparatiste contre l’avis du Japon et en violation du processus de préparation et des règles établies.

Dans ce sens, le président de la Guinée Bissau et président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Umaro Sissoco Embalo, a quitté cette conférence pour protester contre la participation du « polisario ».

source : maroc hebdo 27/08/2022

  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.