Home / Afrique du Nord / Algérie-Mauritanie: Une coopération accrue, des relations bilatérales privilégiées

Algérie-Mauritanie: Une coopération accrue, des relations bilatérales privilégiées

La coopération algéro-mauritanienne connaît une dynamique remarquable, traduite par une série des mécanismes que sont la Commission de concertation politique, la Commission de suivi et la Grande commission mixte de coopération, des mécanismes mis en place dans l’objectif de renforcer les acquis réalisés par les deux pays.
La visite d’Etat effectuée par le président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazaouani, en décembre dernier en Algérie, intervient justement dans le cadre de cette démarche, en ce sens qu’elle traduit la solidité des relations algéro-mauritaniennes.
Cette visite a été couronnée par la signature de plusieurs accords et mémorandums de coopération qui reflètent la volonté des deux pays d’établir un partenariat stratégique global.
A cette occasion, le Président Tebboune a tenu à rappeler les relations ancestrales établies entre l’Algérie et la Mauritanie, des relations qui enregistrent une évolution notable.
Le président mauritanien a qualifié, pour sa part, sa visite en Algérie de «fructueuse et constructive» qui permettra, a-t-il dit, de hisser les relations de coopération établies entre les deux pays au «niveau de la fraternité et de l’amitié qui lient les deux peuples frères».

Coopération économique
L’Algérie, qui est l’un des principaux partenaires économiques de la Mauritanie, devrait renforcer davantage cette position à l’avenir. Les chiffres font état, en effet, d’une augmentation de
205 % de la valeur des exportations algériennes vers la Mauritanie au cours du premier trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année précédente.
La coopération économique entre les deux pays devra maintenir sa tendance ascendante, à la faveur notamment du lancement, sur instruction du Président Tebboune, de la ligne commerciale maritime Alger-Nouakchott et la réalisation de la route Tindouf-Zouérate qui devrait constituer un axe vital ouvrant la porte à l’Algérie sur les pays de l’Afrique de l’Ouest.
Au volet énergie et mines, la coopération bilatérale connaît une dynamique tout aussi positive. Outre le domaine de l’électricité qui a vu la signature, en juillet 2021, d’un protocole d’accord entre Sonelgaz et la Société mauritanienne d’électricité (Somelec), des négociations sont en cours entre les deux pays dans le secteur des hydrocarbures pour le développement de projets communs.
Les perspectives de coopération qui s’offrent dans les domaines de l’énergie et des mines sont qualifiées de diverses et prometteuses, en ce sens que le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, avait souligné, lors de sa visite de travail en Mauritanie en juin dernier, la pleine disponibilité de la partie algérienne à établir un partenariat stratégique susceptible d’ouvrir de nouvelles perspectives sur le plan régional, à travers l’élargissement de l’activité des entreprises algériennes aux pays africains voisins et en jouant un rôle efficace pour assurer l’approvisionnement en énergie.
Dans le même sens, le Groupe Sonatrach, fort de son expérience dans la réalisation des stations de dessalement de l’eau de mer, s’est dit prêt à coopérer avec la partie mauritanienne en termes de technologies, de formation ou dans le suivi des projets.
Autre projet illustrant la solidité de la coopération algéro-mauritanienne, la liaison de la dorsale transsaharienne à fibre optique visant à développer
l’économie numérique régionale, un projet qui concerne également le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Mali.

La coopération sécuritaire au cœur des objectifs
Par ailleurs, l’Algérie et la Mauritanie ont convenu de multiplier les efforts et d’unifier les positions afin de faire face aux dangers communs et protéger leurs frontières des crimes transnationaux à la faveur de la signature d’un mémorandum d’entente portant création d’une commission mixte frontalière qui traduit la volonté des dirigeants des deux pays à promouvoir les relations bilatérales. Les deux pays œuvrent à renforcer leur coopération face aux défis sécuritaires imposés à la région, à travers l’échange de renseignements et la coordination des actions tout au long des frontières communes.
La solidarité figure, en outre, parmi les volets importants dans les relations entre les deux pays. En témoignent les aides humanitaires acheminées récemment vers la Mauritanie suite aux inondations ayant frappé plusieurs régions de ce pays frère.
Cette solidarité s’est manifestée aussi durant la pandémie Covid-19, période durant laquelle l’Algérie a dépêché vers ce pays frère une mission médicale composée de réanimateurs,
d’anesthésistes et des experts formateurs, et fourni des équipements et des fournitures médicales préventives.

le lien:cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.