Home / Affaires africaines / Egypte: Les dernières nouvelles.. Mardi 04/10/2022

Egypte: Les dernières nouvelles.. Mardi 04/10/2022

Dans son discours à l’occasion de la célébration du 49e anniversaire des victoires de la guerre d’Octobre, le président Abdel Fattah El-Sissi a estimé que l’Égypte réalisera le miracle d’un transit sûr et stable vers la nouvelle république, qui vise à réaliser le aspirations de cette génération et des générations futures, soulignant qu’elle mène depuis des années la bataille de la construction et du développement dans le but de changer la réalité de manière réelle et durable.

*********

Le ministre des Affaires étrangères Sameh Shoukry a affirmé, lors de son entretien, ce mardi, avec le ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo, « Christophe Lutendola » en marge de la réunion ministérielle préparatoire à la conférence sur le climat tenue dans la capitale Kinshasa, L’adhésion de l’Égypte à la nécessité de parvenir à un accord juridique contraignant sur le barrage de la Renaissance fondé sur les règles du droit international bien établies en la matière.

*********

L’enquête Standard & Poor’s Global Index a révélé aujourd’hui, mardi, que le secteur privé non pétrolier en Égypte s’est contracté pour le 22e mois consécutif ; Les entreprises ont été touchées par l’économie chancelante. L’indice est resté inchangé par rapport à août à 47,6 points. Standard & Poor’s Global a déclaré que « les conditions commerciales dans l’économie non pétrolière en Égypte continuent de souffrir des pressions inflationnistes, de la rationalisation de l’utilisation de l’énergie, des restrictions à l’importation et de la faiblesse de la demande à la fin du troisième trimestre ».

*********

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international, s’attend à ce que le Fonds parvienne à un accord avec l’Égypte sur un nouveau programme de coopération dans les semaines à venir. Georgieva a déclaré, dans une interview accordée à Al-Arabiya TV aujourd’hui, mardi, que le fonds travaille en étroite collaboration avec l’Égypte, et estime que les autorités égyptiennes prennent des mesures dans le sens « qui nous fait proposer un programme pas dans les mois – mais dans les semaines à venir… nous voyons cela comme une possibilité. »

*********

L’Egypte est en train de se transformer d’un importateur de gaz et le plus grand consommateur de gaz en Afrique au deuxième plus grand producteur et troisième exportateur du continent après la découverte du champ de Zohr. Les exportations de gaz égyptien sont passées de moins de 500 millions de dollars en 2020 à environ 4 milliards de dollars en 2021. L’Union européenne a signé un accord avec Le Caire et Tel-Aviv pour augmenter les exportations de gaz vers leurs pays après la baisse des approvisionnements russes.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.