Home / Affaires africaines / Egypte: Les dernières nouvelles.. Mercredi 05/10/2022

Egypte: Les dernières nouvelles.. Mercredi 05/10/2022

L’Égypte se dirige vers l’invitation de Pashaga et d’Aqeela au Caire après les accords du gouvernement de Dabaiba et d’Ankara, qui ont provoqué la colère de l’Égypte et donné l’impression d’inviter ses alliés en Libye à se rendre au Caire pour discuter de la question, alors que les observateurs pensent que cela fait partie de la Jeu de pression entre Ankara et Le Caire.

********

dénonçement de la décision d’interdire l’apparition dans les médias des membres du pouvoir judiciaire et du ministère public et d’interdire leur utilisation des plateformes de médias sociaux privées et publiques. Des juristes soulignent qu’elle affecte l’indépendance du pouvoir judiciaire et viole les obligations internationales de l’Égypte à cet égard, et les attentes qu’elle conduira à un état de « congestion et pourrait déclencher une vague de protestations judiciaires ».

********

Aujourd’hui, mercredi, la Banque centrale d’Égypte a annoncé une augmentation des flux nets d’investissements directs étrangers au cours du dernier exercice budgétaire (2021-2022), pour atteindre 8,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 71,4 % par rapport à l’année précédente. La banque centrale a ajouté que les envois de fonds des Égyptiens à l’étranger ont augmenté de 1,6 % au cours du dernier exercice. Selon les données de la balance des paiements, le déficit du compte courant en Égypte a diminué à 16,6 milliards de dollars au cours du dernier exercice budgétaire, contre 18,4 milliards de dollars l’année précédente.

********

Le Premier ministre Mustafa Madbouly annonce que l’Egypte organisera un congrès économique durant la période du 23 au 25 octobre, avec la participation d’entre 400 et 500 experts et spécialistes invités, en réponse au souhait du président Abdel Fattah El-Sissi. Madbouly a déclaré, en marge de la réunion du cabinet, mercredi, que le congrès vise à élaborer une feuille de route pour l’économie égyptienne et comprendra des invitations aux présidents d’université, aux partis, aux organes de l’État et aux hommes d’affaires.

********

La base de données arabe « Maarefa » a annoncé les détails du rapport annuel des « Laboratoires ARCIF » pour l’année 2022. La liste des « dix personnes les plus influentes dans le domaine de la science politique dans le monde arabe » comprenait cette année 4 politologues d’Egypte; Ce sont : le Dr Khaled Hanafi, le Dr Ali El-Din Hilal.  Dr Iman Rajab et le Dr Muhammad Mutawa. Le Dr Iman Rajab est la seule femme figurant sur la liste des « Dix sciences politiques les plus influentes du monde arabe » pour l’année 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.