Home / Affaires africaines / Egypte: Les dernières nouvelles.. Lundi 10/10/2022

Egypte: Les dernières nouvelles.. Lundi 10/10/2022

Le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, a souligné dimanche lors d’une conférence de presse que les Nations unies doit prendre une position claire sur la légitimité ou l’illégitimité du gouvernement sortant d’Abdel Hamid al-Dabaiba en Libye, qui n’a pas le pouvoir de conclure les accords internationaux ou protocoles d’accord en décrivant  l’accord libyo-turc sur l’exploration de gaz comme illégal.

********

Certaines personnalités politiques maintiennent leur participation aux réunions préparatoires au Dialogue national pour assurer la libération de nombre de prisonniers politiques et de militants. Selon des sources bien informées, « Très probablement, un groupe de détenus aux noms célèbres sera libéré au cours de la période à venir, dans le but d’embellir l’image du dialogue national à l’étranger, surtout si la nouvelle de la présence du président américain Joe Biden au prochain sommet sur le climat est vrai. »

********

Le géant pharmaceutique et agrochimique allemand devrait s’associer à un partenaire égyptien pour produire localement 60 à 70 % de sa gamme de médicaments en vente libre, d’ici fin 2025. Le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer prévoit d’implanter un centre de production de médicaments en vente libre en Egypte, en association avec un partenaire local, a rapporté le site d’information Zawya ce lundi 10 octobre, citant deux dirigeants du groupe.

********

L’inflation en Égypte  a enregistré son plus haut niveau depuis 4 ans de 15 % en septembre, contre 14,6 % en août. Selon les données de l’Agence centrale pour la mobilisation publique et les statistiques, il s’agit aujourd’hui, lundi, du taux annuel d’inflation des prix à la consommation le plus élevé dans les villes égyptiennes, depuis novembre 2018, lorsqu’il a enregistré 15,7 %.

********

Le gouvernement égyptien se prépare à vendre des participations dans des hôtels distingués à des investisseurs à la Bourse égyptienne au cours de la période à venir. Le porte-parole officiel du Conseil des ministres, l’ambassadeur Nader Saad, a révélé qu’il existe des investisseurs internationaux et des fonds d’investissement qui ont déjà soumis des offres à cet égard, et une coordination est en cours entre les ministères de la planification et du développement économique et le secteur public des affaires, concernant les procédures d’offre et le processus d’évaluation de ces hôtels est en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.