Home / Afrique du Nord / Egypte: Les dernières nouvelles.. Jeudi 13/10/2022

Egypte: Les dernières nouvelles.. Jeudi 13/10/2022

L’Égypte avertit que la crise russo-ukrainienne a atteint un point de « non-retour » et appelle à la nécessité de parvenir à une solution négociée. Elle a déclaré dans un communiqué de presse qu’elle avait voté en faveur de la résolution devant l’Assemblée générale condamnant les référendums russes à annexer les terres ukrainiennes, conformément à sa position de principe adhérant aux buts et articles de la Charte des Nations Unies en termes de rejeter la menace ou l’usage de la force dans les relations internationales et recourir à des moyens pacifiques pour régler les différends, et respecter la souveraineté et l’unité de l’État national.

*******

Des sources des partis du Mouvement Civil Démocratique en Égypte ont révélé un ressentiment au sein des partis en raison du non-respect par les autorités de leurs promesses de libérer les prisoniers dans les3 listes envoyées par le mouvement, en particulier l’ancien député Ziad Al-Alimi. Elle a déclaré que la dernière réunion tenue par le mouvement, avant-hier, mardi, a été témoin de discussions sur la suspension par les partis de leur participation aux sessions de dialogue national convoquées par Sisi.

*******

Le Fonds monétaire international a réduit sa prévision de croissance de l’économie égyptienne en 2023 à 4,4%, en raison des pressions inflationnistes et du ralentissement de l’activité économique après la hausse des taux d’intérêt, ainsi que de la sortie des fonds d’investissement étrangers au cours de la dernière année, indiquant qu’il existe des risques que la croissance soit inférieure à cela. C’est ce qu’affirme le rapport « Global Growth Prospects for the Current Year », en marge des réunions d’automne du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, qui se tiennent cette semaine dans la capitale américaine.

*******

L’Egypte augmente ses capacités de production d’électricité avec la plus grande nouvelle ferme solaire, alors que Taqa Electricity Company, une filiale de l’Egyptian Energy Distribution Company, a commencé jeudi à exploiter le projet « Nabq » à Charm el-Cheikh, sur une superficie de 250 000 mètres carrés , d’une capacité de 20 mégawatts, et d’une capacité de production de plus de 42 gigawattheures par an, une démarche qui reflète le pari du gouvernement de sécuriser l’approvisionnement futur en électricité à partir de sources propres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.