Home / Afrique du Nord / Manifestations meurtrières au Tchad : l’Algérie condamne l’usage de la force PAR MIRA H.

Manifestations meurtrières au Tchad : l’Algérie condamne l’usage de la force PAR MIRA H.

L’Algérie condamne vivement l’usage de la force à l’encontre des manifestants et prend position face aux massacres et meurtres causés par les manifestations qui ont eu lieu au Tchad. Retrouvez, dans cette édition du 21 octobre 2022, les détails que relate pour vous, Dzair Daily. 

Vous n’êtes pas sans savoir que de violents affrontements ont opposé police et manifestants tchadiens. En effet, des dizaines de personnes ont trouvé la mort. Une situation à laquelle notre pays n’est pas resté sans voix. Effectivement, l’Algérie a aussitôt réagi et a condamné fermement l’usage d’une force excessive, voire mortelle, lors des manifestations au Tchad.

Dans un communiqué rendu public, le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger s’est manifesté, à cet égard. Ce dernier indique que l’Algérie suit avec beaucoup d’affection, les détails sordides de cette affaire. Sachant que ce crime odieux est survenu hier, jeudi 20 octobre. Cela, si l’on se fie aux déclarations du média arabophone, El Khabar. 

Dans le détail, l’Algérie prend position face à ces heurts hostiles opposant police et manifestants, dans la capitale tchadienne N’Djamena. Il est à noter que ceux-ci ont coûté la vie à de nombreuses personnes et ont causé de graves blessures à d’autres. La raison pour laquelle l’Algérie a dénoncé et s’est opposée à ces actes barbares.

 Par ailleurs, le gouvernement algérien n’a pas manqué de présenter ses condoléances aux familles des victimes. L’Algérie a notamment exprimé ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. Comme elle a appelé toutes les parties tchadiennes à promouvoir le dialogue, afin de parvenir à une solution politique à la crise actuelle.

« L’Algérie a encouragé les dirigeants tchadiens à promouvoir une transition consensuelle vers le rétablissement effectif et définitif de l’ordre constitutionnel », a-t-on lu dans le communiqué susmentionné. En précisant que c’est le seul moyen de réaliser les aspirations légitimes du peuple et faire régner la paix. Et maintenir ainsi la stabilité du pays.

source:cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.