Home / Affaires africaines / SIGNATURE D’UN ACCORD DE JUMELAGE ENTRE L’ORDRE NATIONAL DES NOTAIRES DU MAROC ET CELUI DE LA MAURITANIE

SIGNATURE D’UN ACCORD DE JUMELAGE ENTRE L’ORDRE NATIONAL DES NOTAIRES DU MAROC ET CELUI DE LA MAURITANIE

Le président du Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc, Hicham Sabiry, et son homologue de Mauritanie, Hamdy Hamady, viennent de signer, à Rabat, un accord de jumelage prévoyant le développement du partenariat entre les deux parties.

Cette convention a été paraphée dans le cadre de la cinquième conférence franco-marocaine des notaires, tenue les 26 et 27 octobre 2022 dans la capitale marocaine, sous le thème «Droit, notariat et développement». Dans une allocution, Hicham Sabiry a affirmé que cet accord de jumelage avec l’Ordre des notaires de la Mauritanie va permettre de mettre l’expérience marocaine dans le domaine du notariat au service du secteur mauritanien, notamment dans ses volets de la formation, de la digitalisation, de la législation et des échanges.

Son homologue mauritanien, Hamdy Hamady, ancien ministre du Commerce, a abondé dans le même sens en inscrivant cet accord bilatéral dans le cadre de l’excellence des relations qui existent entre les deux chefs d’Etat, les deux pays et les deux peuples.

Parallèlement à cette conférence, le président du Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc, Hicham Sabiry, a présidé une réunion élargie avec des délégations de notaires, outre celles de Mauritanie, du Sénégal, du Mali, de la Guinée (Conakry), du Togo. Les participants ont souligné les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine du notariat, invitant le conseil de l’Ordre du Maroc à faire bénéficier de son expérience leurs pays respectifs.

Sur ce, Hicham Sabiry a annoncé à ses hôtes que le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc a pris l’engagement d’instaurer une coopération en matière de formation des notaires issus des pays africains. «La convention de jumelage avec la Mauritanie n’est que le prélude vers un partenariat élargi avec tous les pays qui le souhaitent», a-t-il déclaré.

Il faut rappeler que le volet du développement de la coopération africaine en matière de notariat était inscrit dans le cadre de la conférence organisée à Rabat conjointement par le Conseil régional des notaires de Rabat (CRNR) et la Chambre des notaires de Paris, en collaboration avec la Faculté des sciences économiques, juridiques et sociales de Rabat-Agdal et l’Ecole de droit de l’UIR.

source : le 360 29/10/2022

  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.