Home / Afrique du Nord / Sécurité et économie au cœur de la relation entre l’Algérie et les USA Par Ania Boumaza 22 novembre 2022 à 11:28

Sécurité et économie au cœur de la relation entre l’Algérie et les USA Par Ania Boumaza 22 novembre 2022 à 11:28

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Elizabeth Moore Aubin, s’est exprimée, ce lundi 21 novembre, sur le partenariat algéro-américain, et ce lors d’une conférence de presse au siège de l’ambassade des Etats-Unis à Alger.

En effet, Elizabeth Moore Aubin, a indiqué que le domaine de la coopération en matière de sécurité, les efforts conjoints contre le terrorisme et le partenariat économique, sont considérés parmi les axes les plus importants des relations bilatérales entre les deux pays, à travers le dialogue stratégique qui les réunit.

Elle a également indiqué que « les deux pays cherchaient à établir la stabilité et à atteindre la prospérité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel ».

A cet égard, elle a aussi évoqué l’existence d’un « dialogue stratégique et de pourparlers directs entre l’Algérie et les États-Unis d’Amérique, s’agissant de l’Afrique et de la région du Sahel », notant que les deux pays « sont soucieux de lutter contre le fléau du terrorisme et de l’extrémisme dans la région. Où ils travaillent tous les deux à faire des efforts pour atteindre la création de la stabilité économique afin que leur peuple puisse vivre en paix et se débarrasser du phénomène de l’extrémisme.

Qu’en est-il du reste des domaines ?

L’ambassadrice américaine a également souligné l’importance de continuer à développer le « partenariat fort » entre les deux pays. Notant qu’il y a « environ 100 entreprises américaines opérant en Algérie » et des investissements importants dans plusieurs secteurs.

Elle a ajouté que la nouvelle loi sur les investissements de l’Algérie « offre toutes les conditions que les entreprises américaines recherchent. Y compris un climat économique sûr et stable et la suppression des obstacles à l’exportation.

Dans un contexte connexe, elle a indiqué que pour le projet de liaison aérienne entre Alger et New York, elle a indiqué qu’il a de la place pour des pourparlers entre les deux parties, ce qui renforcerait les liens économiques entre les deux pays.

Quant au domaine du tourisme, l’ambassadrice américaine a exprimé son admiration pour les sites touristiques qu’elle a visités en Algérie. Notant que le nombre de touristes américains sera important en cas d’ouverture d’un vol direct entre les deux pays.

Enfin, dans le volet culturel, l’ambassadrice américaine a renouvelé le soutien de son pays aux efforts de l’Algérie pour améliorer et étendre l’usage de la langue anglaise. Elle a ajouté que le nombre de centres culturels américains en Algérie atteindra les 5 après l’obtention de l’autorisation pour l’ouverture d’un autre centre dans la wilaya de Béchar.

Ajoutant que le nombre de visas de diversité délivrés par son pays aux Algériens avait augmenté en 2022 de 10 % par rapport à 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.