Home / Affaires africaines / MAROC-ESPAGNE: «SATISFACTION COMPLÈTE» SUITE À LA MISE EN ŒUVRE DE LA FEUILLE DE ROUTE BILATÉRALE, SELON NASSER BOURITA

MAROC-ESPAGNE: «SATISFACTION COMPLÈTE» SUITE À LA MISE EN ŒUVRE DE LA FEUILLE DE ROUTE BILATÉRALE, SELON NASSER BOURITA

Le Maroc et l’Espagne sont «complètement satisfaits» de la mise en œuvre de la feuille de route bilatérale, initiée en avril dernier, à l’occasion de la visite au Maroc du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, à l’invitation du Roi Mohammed VI, a affirmé Nasser Bourita à Barcelone, ce jeudi 24 novembre 2022.

«Aujourd’hui, nous avons évoqué la mise en œuvre de la feuille de route bilatérale (…) et nous avons exprimé notre satisfaction complète quant à la mise en œuvre de toutes ses dispositions et de l’ensemble des engagements», a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, au cours d’un point de presse ce jeudi 24 novembre 2022 à Barcelone, à l’issue d’une réunion de travail avec son homologue espagnol, Jose Manuel Albares, à l’occasion du 7e Forum régional de l’Union pour la Méditerranée.

Nasser Bourita a aussi affirmé que cette nouvelle réunion, la troisième en moins d’une semaine, reflétait «la coordination très étroite et la relation forte que nos deux pays partagent».

Cette réunion de travail en Catalogne, entre les chefs de la diplomatie marocaine et espagnole, leur a également permis d’effectuer un bilan d’étape des avancées réalisées dans la mise en œuvre de cette feuille de route, et d’examiner les moyens à même d’accélérer son exécution, a expliqué le ministre marocain des Affaires étrangères.

«Nous sommes dans une nouvelle phase de notre relation et nous sommes très heureux de continuer à travailler dans l’ensemble des secteurs: coopération économique, dialogue politique, lutte contre l’immigration illégale, terrorisme, sécurité régionale, ainsi que les moyens de développer la dimension culturelle et la coopération sécuritaire», a détaillé Nasser Bourita.

Le ministre marocain des Affaires étrangère a aussi expliqué que la prochaine réunion de haut niveau entre les deux pays «offrira l’occasion de constater que nous avons mis en œuvre l’ensemble des éléments de la feuille de route, mais aussi de nous mettre d’accord sur de nouveaux éléments plus ambitieux de notre relation bilatérale».

Evoquant la coopération maroco-espagnole en matière migratoire, Nasser Bourita a estimé que les deux pays avaient «donné l’exemple d’une coopération fructueuse», en ce qui concerne la lutte contre la migration illégale.

«Notre coopération est l’unique success story de la coopération dans la lutte contre la migration illégale dans la région méditerranéenne», a-t-il insisté, assurant que Rabat et Madrid menaient cette coopération «en tant que pays responsables, prenant en considération une approche ferme en matière migratoire, en développant la migration légale, en protégeant les migrants et en luttant contre les réseaux de passeurs».

Pour Nasser Bourita, «cette coopération a beaucoup apporté, non seulement à la sécurité du Maroc et de l’Espagne, mais de l’ensemble de la région». Le ministre a précisé que «ce modèle [devait] être renforcé et promu».

«Au niveau mondial, il y a un consensus sur le fait que ce que le Maroc et l’Espagne font, de façon coopérative et constructive, est un exemple à suivre», s’est félicité le ministre marocain des Affaires étrangères.

source : le 360 24/11/2022

/Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.