Home / Afrique du Nord / L’Égypte veut émettre des obligations panda d’ici la fin de l’exercice fiscal 2022-2023

L’Égypte veut émettre des obligations panda d’ici la fin de l’exercice fiscal 2022-2023

Pour l’année fiscale en cours, l’Égypte cherche à lever 5 à 6 milliards USD de financements extérieurs. D’après les autorités, près de 500 millions USD pourraient être levés sur le marché chinois.

L’Égypte va émettre des obligations panda d’ici à la fin de l’exercice fiscal en cours. C’est ce qu’a annoncé ce dimanche 4 décembre 2022, le ministre des Finances Ahmed Kouchock.

L’objectif de ce financement sera de soutenir le budget du pays maghrébin. Il intervient alors que l’État, actuellement en négociation avec le FMI pour obtenir de nouveaux fonds, a annoncé vouloir lever 5 à 6 milliards USD de financements extérieurs au cours de l’exercice budgétaire 2022-2023.

Quelques mois plus tôt, les autorités égyptiennes avaient souligné que près de 500 millions USD pourraient être levés sur le marché chinois. « Nous attendons simplement le bon moment » a indiqué le ministre, cité par Reuters.

Pour rappel, les obligations panda sont des obligations libellées en yuan chinois, mais émises par des emprunteurs étrangers.

Source: Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.