Home / Affaires africaines / LE MAROC : AZIZ AKHANNOUCH S’ENTRETIENT AVEC LE PREMIER MINISTRE BELGE

LE MAROC : AZIZ AKHANNOUCH S’ENTRETIENT AVEC LE PREMIER MINISTRE BELGE

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, s’est entretenu, ce lundi 5 décembre 2022 par visioconférence, avec le Premier ministre belge, Alexander De Croo. Parmi les sujets discutés: l’importance de développer la coopération économique et les échanges entre le Maroc et la Belgique, notamment dans le domaine de l’économie verte.

Dans un communiqué, le département du chef du gouvernement annonce que Aziz Akhannouch s’est entretenu, ce lundi 5 décembre 2022 par visioconférence, avec le Premier ministre belge, Alexander De Croo, qui a salué la prestation remarquable de l’équipe marocaine de football lors des phases finales de la Coupe du monde, en lui souhaitant beaucoup de succès pour la suite de la compétition.

Les deux parties se sont félicitées de la qualité des relations d’amitié qui lient les deux familles royales, et ont souligné l’excellent partenariat entre le Maroc et la Belgique et la solidité de leurs relations bilatérales dans les domaines de la justice et de l’immigration, fait savoir ce communiqué.

Ces entretiens ont également été l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de développer la coopération économique et les échanges entre le Maroc et la Belgique, notamment dans le domaine de l’économie verte.

Selon ce même communiqué, le chef du gouvernement a souligné que le Maroc a pu, grâce à la vision du roi Mohammed VI, devenir un leader régional dans le domaine des énergies renouvelables, évoquant également le soin que le gouvernement attache à améliorer le climat des investissements, à encourager et à faciliter l’attraction des investissements directs étrangers, qui constituent un levier fondamental pour la relance de l’économie nationale, notamment à travers l’adoption de la Charte des investissements.

Aziz Akhannouch a également salué la position de la Belgique à l’égard de la cause nationale, qui considère que la proposition d’autonomie, présentée par le Maroc en 2007, constitue une base crédible pour une solution acceptable par les parties concernées. Il a également mis l’accent sur l’importance de poursuivre la coopération autour des questions d’intérêt commun, au niveau multilatéral et au sein des instances internationales.

A l’issue de cet entretien, les deux parties ont renouvelé leur volonté de faire avancer la haute commission mixte Maroc-Belgique, et leurs efforts pour l’organiser à Rabat courant 2023, conclut ce communiqué du département du chef du gouvernement.

source : le 360 05/12/2022

  1. /Suivez l’actualité de sa source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.