Home / Non classé / Egypte: Les dernières nouvelles.. Vendredi 09 Décembre 2022

Egypte: Les dernières nouvelles.. Vendredi 09 Décembre 2022

Le Président Abdel Fattah Sissi, a rencontré ce matin, vendredi 9 décembre 2022, à Riyad, le président tunisien Kaîs Saïd. Cette rencontre, a été l’occasion de passer en revue un certain nombre de dossiers relatifs au fonctionnement des liens fraternels distingués entre les deux pays, et de réaffirmer la volonté commune de poursuivre le développement et la diversification des cadres de coopération bilatérale dans divers domaines, et de consolider l’année de concertation et de coordination au bénéfice des peuples frères de Tunisie et d’Egypte.

*******

Le président Abdel Fattah El-Sisi a appelé l’Éthiopie à parvenir à un accord juridique contraignant concernant son barrage, qu’elle construit sur le Nil depuis plus d’une décennie. C’était lors de son discours au sommet sino-arabe organisé par Riyad. Al-Sisi a déclaré : « Je renouvelle mon appel aux frères en Éthiopie, à s’engager de bonne foi avec l’Égypte et le Soudan, pour parvenir à un accord juridique contraignant qui garantit aux générations actuelles et futures leur droit au développement et leur épargne ce qui menace leur vie. stabilité, sécurité et sûreté.

*******

Le président Abdel Fattah Al-Sisi a affirmé la fermeté de la position de l’Égypte sur la préservation de la sécurité et de la stabilité du Soudan, et son souci constant de soutenir le Soudan au niveau régional et international, dans le cadre des relations fraternelles fortes et éternelles entre les deux pays, que l’Égypte considère hâte de se renforcer et de se développer dans tous les domaines, en particulier aux niveaux sécuritaire, militaire, économique et commercial. Et c’était lors de la rencontre d’al-Sisi aujourd’hui avec le général de corps d’armée Abdel Fattah Al-Burhan, chef du Conseil de souveraineté de transition soudanais, dans la capitale , Riyad.

*******

Vendredi, l’Egypte a mis en garde contre la détérioration de la situation dans les territoires palestiniens, appelant à une action de la communauté internationale et des grandes puissances vers le calme. Cela est venu dans une déclaration du ministère égyptien des Affaires étrangères, le lendemain de l’enterrement des corps de 3 Palestiniens à Jénine, qui ont été abattus par l’armée israélienne.

*******

L’Amnesty International a déclaré que les Émirats arabes unis ne doivent pas renvoyer de force Sherif Osman, dissident politique et vlogueur américano-égyptien, vers l’Égypte, où il risque d’être victime de torture et d’autres violations des droits humains. Sherif Osman se trouvait aux Émirats arabes unis, en visite à des membres de sa famille, lorsque des membres des forces émiriennes de sécurité en civil l’ont arrêté à Dubaï le 6 novembre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.